NE PAS TENIR COMPTE

Régulations

La révolution d’Internet se poursuit…

La recherche pour la prochaine génération d’Internet a déjà commencé. Ceux qui ont raté le coche du Web 2.0 (ou qui n’ont rien compris) peuvent se rassurer : le Web 3.0 se profile. Selon Timesonline, la très active Silicon Valley américaine avance vers une nouvelle direction.

Les chercheurs prédisent que dans 10 ans, Internet se connectera à tous les aspects de la vie numérique. Ainsi, mails, dossiers et site en ligne seront si intimement liés qu’il sera possible de proposer une publicité contextuelle selon la nature du document consulté. Google fait oeuvre de «précurseur» dans ce domaine. Les abonnés à Gmail peuvent déjà recevoir des textes publicitaires contextuels relatifs à leur correspondance.

Demain Internet ira plus loin. Les utilisateurs de messagerie auront le plaisir de recevoir des photos, des vidéo ou encore des livres, tous liés au contenu de son message.

En clair, Internet va devenir intelligent. En terme de publicité du moins. Alors que le Web 2.0 se caractérise surtout par sa volonté de lier les utilisateurs et créer une intelligence collective, le Web 3.0 devrait avoir des objectifs tout autre. Et un nom : ‘l e Web sémantique‘.

Selon Nova Spivack, un évangéliste du Web 3.0, Internet a connu deux phases. “Il y a eu la première phase, basée sur la construction de la plate-forme Internet et la mise à disposition du plus grand nombre. Le Web 2.0, dont la fin approche, a consisté à améliorer l’interface utilisateur. La troisième phase consistera à rendre le Web plus malin.

Internet nouvelle génération pourrait être en mesure de répondre à des questions très précises. Une question telle que ‘Quel président américain a succombé à une maladie’, trouvera une réponse adéquate, sachant que la Toile fera la différence entre le nom d’un président et une maladie. Internet pourra ‘expliquer’ comme un humain. Enfin presque.

Une entreprise baptisée Powerset développe cette technologie de ‘langage naturelle’, capable de répondre efficacement à ce type de requête. Le moteur de recherche, s’il parvenait à s’imposer pourrait bien concurrencer Google.

Facebook, Youtube et autres Dailymotion peuvent encore patienter. La révolution annoncée n’est pas prévue avant 2020.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur