NEC, en rouge, se redresse sur des marchés fragiles

Cloud

Le géant japonais de l’électronique redresse ses comptes, mais demeure dans le rouge

4,56 milliards de yens de perte nette consolidée, 38,5 millions de dollars, au troisième trimestre fiscal pour le géant japonais de l’électronique NEC. Un résultat en très nette progression, la perte s’élevait à 155,07 milliards de yens au dernier trimestre 2001. En appliquant une forte réduction de ses coûts, le groupe enregistre un net redressement. Le résultat d’exploitation s’inscrit de nouveau en positif, à 23,26 yens, et le bénéfice imposable atteint 2,18 milliards de yens. Il reste que le positionnement de NEC reste fragile sur ses marchés de prédilection, équipements télécoms et téléphones portables, ainsi que sur les ordinateurs personnels. Il a revu à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur