Neuf jours de mission ISS bien remplis pour la navette Endeavour

Régulations

Après 13 jours de mission dont 9 opérationnels sur la station ISS, la navette
spatiale est rentrée à bon port

12 h 32 (heure locale), ce mardi 21 août 2007, Kennedy Space Center

La navette spatiale Endeavour s’immobilise au bout de la longue piste de 3 miles (environ 5 km) qui côtoie le pas de lancement historique des fusées Saturne. Le commandant Scott Kelly a posé en douceur le lourd oiseau de 100 tonnes, ramenant son équipage sain et sauf.

La navette est revenue sur Terre un jour plus tôt que prévu. Les scientifiques de la NASA craignaient en effet que l’ouragan Dean ne compromette les conditions d’atterrisage.

Les sept membres d’équipage ont passé neuf jours accolés à la station spatiale internationale ISS (International Space Station) à livrer et installer 10 tonnes de nouveaux composants qui préparent la suite des missions ISS.

Une nouvelle phase dans l’exploration spatiale s’annonce, avec la prolongation du programme ISS doté d’un budget d’environ 100 milliards de dollars.

Un plein succès, donc. Pourtant, dès son envol la mission a connu une passe délicate. Malgré le milliard et demi de dollars dépensé par l’administration américaine après le désastre de Columbia, en 2003, pour modifier la structure du revêtement de la navette, et remplacer des gyroscopes défectueux et former les équipages, on a cru un temps frôler la catastrophe !

Une nouvelle fois, une ‘petite’ pièce de l’isolant qui protège la navette au décollage s’est détachée et s’est écrasée sur deux tuiles ignifuges. Il a fallu six jours d’efforts aux scientifiques de la NASA pour évaluer le risque, jusqu’à envisager une intervention dans l’espace.

Mais, après mûres réflexions, la NASA a choisi la confiance dans ses technologies et dans ses estimations du risque encouru, déclaré minime. Et dès aujourd’hui, ses experts réfléchissent à d’éventuelles nouvelles modifications additionnelles sur les énormes réservoirs qui alimentent la navette dans sa phase de décollage.

Encore 3 missions puis la retraite… Il reste encore trois missions à accomplir avant que les navettes Endeavour ne prennent leur retraite?Le prochain vol est programmé pour le 23 octobre. Il transportera un ‘hub’ de connexion entre les futurs modules européen et japonais.Le module Colombus, conçu par l’Europe, devrait représenter la dernière mission 2007, en décembre. Mais son lancement pourrait être retardé si les travaux de la NASA pour sécuriser les missions s’avèraient plus longs que prévus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur