Nomination contestée à l’Arcep (ex ART)

Régulations

Joëlle Tolédano entre au collège du régulateur pour six ans

L’ex-ART a de nouvelles attributions: le régulateur a désormais en charge les postes et la banque postale. Conséquence, son collège passe de 5 à 7 membres. Deux membres doivent donc être nommés. Le premier a été choisi par le président de l’Assemblée nationale, Jean-Louis Debré: il s’agit de Joëlle Tolédano.

Mais cette nomination est contestée. Car Joëlle Tolédano ne serait pas neutre: il était jusqu’en début d’année directrice de la régulation nationale et européenne à La Poste. Un passé qui n’est pas du goût des banquiers qui dénoncent le manque de concurrence loyale entre les banques et La Poste qui propose des services bancaires. Certains d’entre eux menacent de bloquer cette nomination en déposant un référé, révèle La Tribune. Le septième nouveau membre de l’Arcep doit être nommé par le président du Sénat, Christian Poncelet. C’est Claudine Duchesne, membre du conseil général des technologies de l’information qui semble tenir la corde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur