Nortel renvoie tous ses dirigeants, ou presque!

Cloud

L’équipementier annonce le limogeage de son Pdg et le report de la publication de ses résultats. Tout cela sent la fraude fiscale et le scandale…

Les nuages s’accumulent autour de Nortel. Et ne présagent rien de bon. L’équipementier télécoms annonce aujourd’hui le report de la publication de ses résultats trimestriels et le limogeage pur et simple son Pdg Franck Dunn ainsi que celui de son directeur financier et de son contrôleur financier.

Ce grand ménage fait suite à l’annonce il y a quelques semaines d’une enquête de la SEC, le gendarme américain de la bourse, sur les pratiques comptables du groupe canadien. Des pratiques douteuses qui pourraient avoir comme conséquence la division par deux du résultats 2003 de l’entreprise. A l’automne dernier, Nortel avait reconnu des “erreurs comptables” mais celles-ci n’ont pas été clairement résolues suite à un premier audit interne. Du coup, la SEC a repris le dossier main… Sur les deux premiers trimestres de 2003, par exemple, un montant de 92 millions de dollars de chiffre d’affaires n’avait pas été reconnu dans les produits, et avait dû être soustrait. Bref, un parfum de scandale plane sur l’équipementier qui a visiblement préféré prendre les devants en renvoyant brutalement son équipe dirigeante. Histoire de rassurer les investisseurs. Le Pdg Frank Dunn sera remplacé par William Owens. William Kerr a été nommé directeur financier en remplacement de Douglas Beatty et MaryAnne Pahapill contrôleur financier à la place de Michael Gollogly.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur