Notre sondage: les investissements ‘high-tech’ repartent

Cloud

Les premiers résultats de notre enquête réalisée en partenariat avec le cabinet Cesmo montrent qu’il y a redémarrage des projets en matière de réseaux, et d’applications de communication

Les indices -boursiers, économiques- concordent pour indiquer une sortie sinon un début de sortie de crise. Mais quelle est la réalité de la reprise des investissements en matière de technologies de l’information? Dans la perspective du

Salon Networld + Interop, nous voulions en avoir le coeur net. Merci à nos fidèles lecteurs. Les premiers résultats de notre sondage, mené avec le cabinet d’études Cesmo confirme qu’il y a bien redémarrage des projets. Car depuis quelques semaines, on aurait pu douter.Le yoyo que joue la Bourse -par manque de confiance- s’est traduit par des prises de bénéfices, lequelles ont prématurément ponctionné les fruits d’une petite croissance retrouvée… D’où le trouble. Or sur les 150 premières réponses de notre sondage, la tendance est claire: pour les 8 mois à venir, il y a bien reprise des investissements. 21% s’inscrivent à la baisse A la question “Pour les 8 mois à venir, les investissements ou projets IT vont-ils être à la baisse, à la hausse ou rester étales?”, on constate que 27% déclarent que les dépenses vont augmenter. Certes, 21% s’inscrivent dans une logique de baisse, mais 52% positivent en affirmant qu’il n’y aura ni baisse ni hausse. Priorité à l’Intranet et à la sécurité Autre question clé: sur quels domaines les investissements vont-ils porter en priorité? On constate que trois domaines sortent en tête, à plus de 70% des répondants: la sécurité des accès réseaux et systèmes, le développement d’un Intranet et de la gestion de contenu et, surprenant, les VPN , VPN/IP. Pour les dépenses sur la sécurité des réseaux et des données, on est au delà de la veille techno: les dépenses actuelles, en cours, sont déjà budgétées. On est dans l’opérationnel, dans le renforcement (dépenses en cours: déploiement + évolution = 42,7% ). Et le potentiel est important à moyen terme: 10% en sont au cahier des charges et appel d’offres, c’est à dire qu’il y a un budget, des dépenses prévues ou en cours d’évaluation. Ensuite on constate que 60 à 65% des entreprises travaillent sur la mise à niveau de leur réseau (siège et agences), mais également sur les solutions de stockage, la convergence voix – données en lien avec l’évolution de leur PABX. Le sans-fil, Wi-Fi compris bien sûr, sort également dans les priorités, même si l’on verra, ensuite, que les investissements y sont considérés comme peu lourds. En corollaire, dans quels projets les budgets semblent-ils lointains? Les “Web services” et les centres de contacts. Là, on en est encore à la veille technologique dans une entreprise sur deux. Mais on peut aussi lire qu’une entreprise sur trois se préparent à investir: 33,2% se situent entre consultation et lancement d’un appel d’offres. Car il n’y a encore qu’une infime partie des entreprises (7%, des grands comptes, majoritairement) qui déploient actuellement. Qu’envisage-t-on d’externaliser en priorité? La mode est-elle à l’outsourcing? Pas certain… Ainsi la mise à niveau du réseau d’entreprise -qu’il s’agisse du réseau “siège” (“backbone”) ou du réseau des agences- est externalisé dans 37% des entreprises, alors qu’il restera interne dans 35% des cas. Et 28% mélangeront les deux genres. Les réseaux VPN et VPN/IP en revanche seront plutôt “internalisés”. De même que, très clairement, les Web services et le sans-fil / Wi-Fi: ils sont traités en internes pour 50% et 65% des entreprises, respectivement. Parmi les explications, la question du montant des investissements apporte des éléments de réponse: le budget du sans-fil ou Wi-Fi s’inscrit pour 34% en dessous de 10.000 euros! Idem pour les web services (33%) et l’Intranet/gestion de contenu (32%). A l’inverse, dans les investissements qui dépassent les 100.000 euros, on trouve d’abord le PABX et les solutions de stockage. Vous n’avez pas encore donné votre avis? Questionnaire: cliquez ICI C’est à vous… Suite du sondage… Questions subsidiaires

Chers lecteurs de Silicon.fr : vous n’êtes encore qu’une minorité à avoir passé quelques minutes à répondre à cette enquête. Il est encore temps de contribuer au débat. Et sachez que si vous répondez dans les 10 jours, vous bénéficierez notamment d’un accès privilégié au Salon Networld+Interop. En fonction de vos centres d’intérêt ou de vos requêtes spécifiques, nous prenons l’engagement de vous accueillir sur ce salon, du 19 au 21 novembre prochain, Porte de Versailles. Vous recevrez également dans les prochains jours la synthèse détaillée de cette enquête.

Les questions subsidiaires seront plus intéressantes à dépouiller, en tenant compte de la taille des entreprises, des secteurs d’activité, notamment. Donc, à vous de jouer! Questionnaire: cliquez ICI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur