Nouveau départ emblématique chez Cisco

Cloud

Charles Giancarlo quitte son poste de directeur du développement de l’équipementier des réseaux Internet

Deux départs emblématiques de directeurs techniques la même année, c’est beaucoup pour Cisco, le premier équipementier mondial des réseaux Internet ! Ces mouvements pourraient cacher une crise au sein d’un groupe construit à coups de rachat et qui semble continuer de se chercher.

En effet, Cisco affiche à la fois des rémunérations parmi les plus fortes du secteur et un turnover des plus bas. Ces mouvements vers la sortie font donc désordre !

Charles Giancarlo, vice-président et directeur du développement de Cisco depuis 2005, quittera le groupe au 31 décembre. Il avait en charge une partie de la stratégie de croissance et le développement des technologies émergentes au sein du groupe.

Pressenti pour succéder à John Chambers à la tête de Cisco, Charles Giancarlo a indiqué que se décision serait liée à son ‘horloge biologique‘. C’est probablement une façon de présenter sa position face aux récentes déclarations du patron, qui n’entend pas quitter son poste de sitôt, ce qui barre la route à la seule évolution envisageable par le démissionnaire au sein de l’équipementier.

A moins qu’il ne s’agisse d’une désapprobation de la nouvelle stratégie manageriale de Cisco, qui s’est récemment concrétisée par la réorganisation de la division développement ( lire notre article ).

Il sera remplacé par un groupe de sept managers, le ‘Development Council‘, qui reporteront directement au patron John Chambers. Ce qui correspojd à la stratégie manageriale que nous évoquons ci dessus…

En début d’année, c’est Michelangelo Volpi, vice-président et directeur de la stratégique division des routeurs, et accessoirement un autre successeur potentiel à John Chamlbers, qui a quitté le navire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur