Nouvelle concentration de taille chez les opérateurs télécoms US

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

CenturyTel s’offre Embarq pour 6 milliards de dollars

La concentration dans les télécoms américains se poursuit à grande vitesse, notamment chez les opérateurs locaux. CenturyTel a ainsi annoncé son intention de s’emparer de son concurrent Embarq. Le groupe ne fait pas dans la demi-mesure : il déboursera 6 milliards de dollars par échange d’actions pour prendre le contrôle de sa cible et reprendra à son compte les 5,8 milliards de dollars de dette.

A l’issue de l’opération, qui devrait être bouclée au deuxième trimestre 2009, les actuels actionnaires d’Embarq détiendront environ 66% du nouvel ensemble et ceux de CenturyTel environ 34%.

Une telle opération permet à CenturyTel se mieux résister face aux géants que sont Verizon ou ATT et à la baisse du volume des communications fixes. Le nouvel ensemble sera présent dans 33 états américains et regroupera 8 millions de lignes fixes, dont deux millions de clients à l’internet à haut débit et quelques 400.000 abonnés à des services de télévision.

CenturyTel table ainsi sur 400 millions de dollars annuels d’économies et de chiffre d’affaires supplémentaire au bout de trois ans après le rachat.

Embarq est issue de la galaxie Sprint qui avait dû se séparer de son activité dans les lignes locales suite à sa fusion en décembre 2004 avec Nextel pour 35 milliards de dollars.

Rappelons dans le marché des opérateurs régionaux, en 2005, Alltel s’emparait de son concurrent Western Wireless pour 6 milliards de dollars en cash et en échange d’actions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur