OPA: Oracle, ultime adresse aux actionnaires de PeopleSoft

Cloud

La date butoir de l’offre de 8,8 milliards de dollars arrive à terme. Dans une lettre, Oracle met la pression aux actionnaires de PeopleSoft

Oracle utilise ses dernières cartouches afin de convaincre les actionnaires de PeopleSoft d’accepter son ultime offre de rachat de 8,8 milliards de dollars. Quelques heures avant la date butoir du 19 novembre, l’éditeur a envoyé une lettre à tous les possesseurs de titres de son concurrent.

Les termes sont clairs. Il retirera son offre hostile si moins de la moitié des actions PeopleSoft lui sont présentées avant vendredi minuit. La dernière offre (24 dollars par action) représente une prime de 60% par rapport au cours qui prévalait avant sa première offre en juin 2003. Le conseil d’administration de PeopleSoft a rejeté à l’unanimité cette proposition, la jugeant insuffisante. Mais Oracle a décidé de poursuivre malgré tout son offensive, en laissant les actionnaires de PeopleSoft décider par eux-mêmes d’accepter ou pas son OPA. Si cette majorité est franchie, la société de logiciels s’engage à chercher à obtenir du conseil d’administration de PeopleSoft, ou auprès des tribunaux, la levée des derniers obstacles à son OPA. Rappelons que les autorités américaines et européennes ont donné leur feu vert à ce rachat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur