Open source : Argo pousse l’approche GitOps sur Kubernetes

DéveloppeursProjets
Argo CNCF

La CNCF prend sous son aile le projet Argo, qui regroupe des outils natifs à Kubernetes pour le déploiement et la gestion de workflows en conteneurs.

Un projet de plus dans l’incubateur de la Cloud Native Computing Foundation.

Le nouveau venu se nomme Argo. Lancé à l’été 2017, il est destiné à accompagner la mise en œuvre d’applications sur Kubernetes. Et regroupe pour cela plusieurs outils natifs à l’orchestrateur.

Le moteur Argo Workflows en est la brique principale. Alibaba Cloud, GitHub, Google, IBM, Nvidia, OVH et SAP font partie de ses utilisateurs « officiels ».
Alternative à la référence Apache Airflow, il offre deux options pour définir les workflows : les modéliser comme une suite de tâches ou utiliser un graphe de dépendances. Chaque étape est hébergée dans un conteneur.

La dernière version d’Argo Workflows (2.7, sortie fin mars) apporte notamment la prise en charge de Google Cloud. Elle permet par ailleurs l’envoi de métriques personnalisées à Prometheus et le paramétrage d’un comportement par défaut pour tous les workflows (par exemple, poster un message sur un canal Slack en cas de défaillance).

L’autre composante majeure du projet s’appelle Argo CD*. Elle est censée faciliter les déploiements sur le modèle GitOps (formalisation déclarative de l’infrastructure).

La version 1.5, lancée début avril, améliore les performances en jouant sur le cache d’état des clusters. Elle ajoute le support des comptes locaux et des packages Helm 3, ainsi qu’un CLI pour Windows.

Argo CD

On pourra s’appuyer sur Argo Rollouts pour implémenter des stratégies supplémentaires de déploiement. Par exemple blue-green (exploitation parallèle de deux environnements de production) et canary (déploiement d’une version à une population restreinte d’utilisateurs).

Pour gérer les dépendances et automatiser les workflows sur la base d’événements, il y a Argo Events. L’outil prend en charge une vingtaine de sources.

Argo Events

* On suivra la fusion – annoncée en novembre dernier avec le soutien d’AWS – d’Argo CD avec le projet Flux CD de Weaveworks. Il en résultera Argo Flux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT