Opportunity roule sur Mars et Spirit redevient photographe

Régulations

Après Spirit, qui a repris ses esprits, c’est au tour du robot Opportunity de fouler le sol martien

Le robot Opportunity a quitté sa plate-forme d’atterrissage samedi 31 janvier pour s’engager sur le sol de Mediani Planum (voir la photo ci après).

En théorie, 12 jours étaient nécessaires pour déployer le robot Spirit. La Nasa a réussi à ramener ce délai à 7 jours, bien que les communications avec Opportunity doivent transiter par le satellite Odyssey, alors qu’elles étaient directes avec Spirit. La Nasa prend de l’assurance Désormais les deux robots, soit pas moins de 12 roues, sont donc opérationnels: ils découvrent le sol martien. Les premières observations d’Opportunity semblent confirmer que le sol sous ses roues serait de type minéral, composé d’hématite cristalline. C’est là l’un des intérêts de l’excursion sur ce cratère. Le robot Spirit répond à nouveau et travaille

Bien mal en point depuis quelques jours, le robot Spirit a repris son activité de photographe. Mais les ingénieurs de la NASA continuent de travailler à la restauration de son système informatique qui a connu quelques dysfonctionnements (cf. notre pécédent article).

La photo transmise par Spirit montre la position de son bras mécanique “exactement là où nous l’attendions” a déclaré Jennifer Trosper, responsable de mission au JPL. Le spectromètre ‘Mössbauer’ est placé à l’aplomb d’un rocher que les ingénieurs ont surnommé “Adirondack“. Dans les heures qui suivent, Spirit derait avoir repris une partie de ses observations scientifiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur