Oracle: 2 milliards de plus pour séduire PeopleSoft !

Cloud

L’OPA hostile d’Oracle passe de 7,5 à 9,4 milliards de dollars!

Oracle n’en démord pas, Oracle ne lâche pas l’affaire. L’éditeur veut mettre la main sur son concurrent PeopleSoft et pour cela il est prêt à mettre une nouvelle fois la main à la poche.

La dernière offre, déjà colossale, était de 7,5 milliards de dollars. Pour emporter la mise, un combat que mène Oracle depuis près d’un an, le groupe de Lary Ellison propose désormais 9,4 milliards de dollars! l’OPA hostile est donc proposée à 26 dollars par action contre 19 dollars précédemment. Enorme. Pour autant, Oracle veut une réponse rapide: son offre court jusqu’au 12 mars prochain et son montant ne sera plus ré-évaluer. Oracle fait savoir que c’est son dernier prix, à prendre ou à laisser. PeopleSoft qui combat cette OPA depuis le début se montrera-t-il sensible à cette nouvelle offre aux allures de jack-pot. Rien n’est moins sûr. Rappelons qu’à 7,5 milliards de dollars, PeopleSoft jugeait l’offre “minuscule” et “insuffisante”. En décembre, le comité de direction de PeopleSoft soulignait que “L’offre d’Oracle sous-évalue de manière significative l’entreprise par rapport à toute estimation objective et pose de sérieux problèmes de distorsion de concurrence”, notamment aux yeux de la Commission européenne et du Département américain de la Justice. Deux administrations qui mènent des enquêtes sur cette éventuelle OPA. Deux freins supplémentaires à ce rachat. Ainsi, malgré ce bonus de presque deux milliards de dollars, il y a fort à parier que PeopleSoft refuse une fois encore. Mais pour Orcale, cette dernière offre est la bonne: “Etant donné les perspectives actuelles de PeopleSoft, comprenant son récent profit-warning pour le premier trimestre, nous pensons que notre offre apporte de la valeur aux actionnaires de PeopleSoft”, précise Jeff Henley, Président et directeur financier d’Oracle, dans un communiqué de presse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur