Orange étoffe son offre Unik pour les entreprises

Régulations

Un combiné hybride fixe-mobile qui permet le hand-over est proposé au sein
d’une offre à moins de 16 euros par mois

Orange poursuit son offensive dans la convergence fixe-mobile. L’opérateur lance ce lundi son offre ‘Unik Professionnels’ destinée spécifiquement aux entreprises.

Le principe est simple. Il s’agit de téléphoner avec le même combiné à l’intérieur et à l’extérieur. Indoor, le combiné est relié en Wi-Fi à la Livebox Pro ADSL qui permet à la VoIP gratuite et illimitée. Dehors, le combiné bascule automatiquement en GSM.

Surtout, Orange promet le hand-over, c’est-à-dire le mode sans coupure. Ainsi, une communication démarrée via la livebox Pro sur votre lieu de travail bascule automatiquement sur le réseau mobile Orange. L’utilisateur est informé en permanence du réseau sur lequel il est connecté grâce à un symbole affiché sur l’écran du téléphone.

Les communications commencées au bureau restent incluses dans l’illimité, même une fois sur le réseau mobile. Les communications démarrées à l’extérieur sont décomptées du forfait Orange mobile habituel du client. Précision : les correspondants appellent toujours un numéro mobile, quelle que soit la position géographique (à l’intérieur ou pas) de l’utilisateur d’Unik.

Orange propose aujourd’hui Unik Professionnels en série limitée à 10.000 exemplaires en France métropolitaine jusqu’au 18 avril 2007. Elle est commercialisée au tarif de 15,88 euros HT par mois (50% de réduction pendant 2 mois pour toute souscription avant le 28 février 2007).

Pour en bénéficier, les clients doivent disposer d’un forfait Internet haut débit Orange (minimum 1 mégamax), d’une livebox et acquérir un mobile compatible unik (technologie UMA).

L’opérateur propose désormais 3 terminaux UMA : le Nokia 6136, le Samsung P200 et prochainement le Motorola A910 avec une offre de remboursement de 30 euros.

Rappelons que selon nos informations, Bouygues Telecom s’apprête à lancer en mars une offre de convergence fixe-mobile avec Altitude Telecom.

Le modèle de convergence retenu par Bouygues serait assez original, différent de celui de ses concurrents directs. Il se rapprocherait de celui de BT. Il s’appuierait sur une sorte de “mega-centrex IP”. Les terminaux fixes, IP, seront fournis par Cisco.

Contrairement à Unik chez Orange ou Twin chez Neuf Cegetel, Bouygues Telecom a retenu l’option du “multi-ringing” et non pas la solution du terminal unique… “même s’il ne s’interdit pas de lancer par la suite ce type de formule“.

En pratique, tous les téléphones -fixes, mobiles, softphones, suivant paramétrages- sonnent ; c’est au premier qui décroche sur le terminal de son choix. Les terminaux (SIP) seront dotés de fonctionnalités de type Pabx (renvois d’appels, transferts… et, par la suite, annuaire d’entreprise).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur