P2P: Grokster, avalé par Mashboxx, en route vers le légal

Régulations

La star déchue du peer-to-peer retrouverait une seconde jeunesse légale avec ce rachat

A peine fermé, Grokster rebondit déjà. La plate-forme américaine de peer-to-peer, qui a jeté l’éponge suite aux injonctions de la Cour Suprême, serait en voie d’être rachetée par Mashboxx, révèle le site eWeek.com, relayé par Ratiatum.com.

Il s’agirait pour Grokster de suivre la voie prise par iMesh qui a lancé une version légale (donc payante) de sa plate-forme avec Audible Music (voir notre article). Wayne Rosso, l’ancien président de Grokster et le fondateur de Mashboxx souhaite licencier sa technologie auprès de plusieurs éditeurs de logiciels de P2P qui souhaiteraient passer de l’illégal au légal. Il a déjà signé un accord de distribution avec Sony BMG, et il pense pouvoir lancer Mashboxx dans les tous prochains mois. Rappelons que Grokster s’est vu interdire toute violation “directe ou indirecte d’une oeuvre protégée de quelque plaignant que ce soit”. Le site doit par ailleurs débourser la coquette somme de 50 millions de dollars pour mettre fin aux plaintes des Majors. L’accord prévoit que Grokster “cesse immédiatement la distribution de son application et d’exploiter le système et le logiciel Grokster”, ont indiqué dans un communiqué commun la Recording Industry Association of America (RIAA) et la National Music Publishers’ Association (NMPA). Pour autant, l’impact de cette décision sur les échanges en ligne ne devrait pas être aussi important que cela. Des millions d’internautes ont toujours le logiciel Groskster sur leurs machines (même chose pour eDonkey d’ailleurs), et la compagnie ne peut pas les empêcher de l’utiliser. Et outre, les alternatives ne manquent pas, notamment avec le réseau BitTorrent ou eMule.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur