P2P: le nouveau Morpheus est arrivé

Régulations

Pas de chance pour l’industrie du disque: la nouvelle mouture du logiciel protègerait mieux les données personnelles des internautes

“Morpheus 3.2 est notre réponse aux inquiétudes légitimes de nos utilisateurs quant au respect de leurs données privées”, explique Michael Weiss, directeur général de StreamCast, éditeur du logiciel. La nouvelle version de ce logiciel d’échange gratuit de fichiers (P2P ou peer-to-peer) offre selon l’éditeur une protection renforcée contre l’identification des utilisateurs. Un thème très à la mode en ce moment. Lobby contre lobby Les grandes maisons de disques, réunies au sein de la RIAA, menacent en effet de déposer des milliers de plaintes contre les internautes téléchargeurs qu’elles jugent responsables de la chute de leurs revenus. Une argument un peu léger: les utilisateurs de P2P achètent aussi des disques et les observateurs soulignent que la vente de CD copiés -pratique largement usitée en Asie- explique mieux le phénomène. Avec cette nouvelle version, Morpheus gagne une manche contre l’industrie musicale. Et ne compte pas en rester là. Les éditeurs de logiciels de P2P comme Streamcast se préparent à mener des actions de lobbying au Congrès et à mobiliser leurs utilisateurs contre les menaces de la RIAA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur