Paris : capitale connectée, place aux hot-spots Wi-Fi

Régulations

Paris veut devenir la capitale la plus connectée au monde

Le projet est ambitieux, étendre la couverture de Paris en points d’accès Internet pour en faire, avant la fin 2007, la capitale la plus connectée au monde.

Pour cela, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, prévoit l’installation de 400 hot-spots Wi-Fi gratuits, autorisés jusque dans des sites publics stratégiques, afin de couvrir les édifices publics, les jardins, les squares et les bibliothèques avec des accès gratuits.

Afin d’inciter les entreprises à le suivre, le maire de Paris envisage de réduire de 90 % au minimum la redevance de raccordement des 400 derniers mètres.

Et à l’orée de 2010, 80% des immeubles de Paris devront disposer de connexions optiques à très haut débit. C’est pourquoi les redevances des opérateurs sur la fibre optique seront réduites de 25 %.

Première étape de ce projet, un appel d’offre en mars 2007 pour l’installation des 400 hot-spots Wi-Fi. Un appel d’offre qui pourrait bien interesse Ozone, le spécialiste du Wi-Fi parisien…

Silicon Sentier et Erenis ‘enfibrent’ le 2è arrondissement

Par ailleurs, Erenis, l’opérateur de fibre optique, prestataire d’accès ‘multiplay’ auprès des blocs d’immeubles dans plusieurs quartiers de Paris, a confirmé, ce 4 juillet, son partenariat avec l’association Silicon Sentier pour doter le 2è arrondissement de Paris de milliers de connexions en fibre optique à très haut débit.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur