‘Pas de pilote dans l’avion’ quand la réalité rejoint la fiction

Régulations

Le gouvernement britannique vient de confirmer le lancement du projet ” Avion-robot espion sans pilote” pour la somme de 16 millions de pounds

Outre-Manche, le gouvernement travaille sur un projet ambitieux d’avion-robot. Ils pourraient être utilisés par les forces de police pour la surveillance urbaine. Comme si CCTV ne suffisait pas.

Les défenseurs des libertés individuelles peuvent s’inquiéter. Pour le gouvernement, ce système pourrait bien révolutionner les services de surveillance de la police, mais aussi des pompiers ou bien encore des services de secours, et éventuellement pour l’inspection des tunnels du métro qui se fait déjà par l’intermédiaire de robots, mais ces derniers sont pilotés à distance. Dans le futur donc, la Grande-Bretagne va peut-être s’équiper de ces avions sans pilotes capables de repérer et éviter les objets de façon totalement indépendante. L’investissement fait partie du programme de 32 millions de pounds : Astraea pour “Autonomous Systems Technology Related Airborne Evaluation and Assessment”. Le projet se basera sur des technologies existantes, avec pour ambition à terme de laisser ces véhicules mener les opérations de routine dans l’espace aérien britannique. En plus d’un financement de 5 millions de livres par le Département du commerce et de l’industrie, Astraea va également recevoir une aide de 11 millions d’une agence régionale de développement et une aide dont on ne connaît pas encore le montant des administrations écossaises et galloises. Profitant d’un consortium sur le sujet le secrétaire du commerce et de l’industrie Alistair Darling a déclaré : “ce projet va placer le pays dans une position de leader sur ce marché des véhicules aériens sans pilotes”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur