PC: Dixons va ouvrir 100 magasins en France!

Cloud

Le géant de la vente de matériel informatique mise sur le marché hexagonal. 3.200 emplois pourraient être créés

Les ventes de PC ne cessent de progresser, trimestre par trimestre. Et la France fait mieux que l’Europe (+29% vs 14,5% au premier trimestre). Le marché hexagonal a donc de quoi susciter les convoitises. Le groupe Dixons, géant britannique de la distribution de matériel informatique et d’électronique grand public avec des marques comme PC World, The Link et Currys l’a bien compris et va battre le fer tant qu’il est chaud.

Dixons compte en effet ouvrir en France 100 magasins contre 7 aujourd’hui. La première phase de ce plan de développement prévoit l’ouverture “dès que possible” et dans trois ans au plus tard de 20 nouveaux points de vente, dont un boulevard St Germain à Paris. Un plan de bataille ambitieux qui risque de faire mal aux Fnac et autres Surcouf. La filiale française pourrait ainsi créer à terme 3.200 emplois, a expliqué John Clare, le directeur général du groupe, lors d’une présentation de sa stratégie européenne à Paris. Il a cependant souligné que “cela prendrait évidemment un certain temps”. La croissance des activités françaises pourrait aussi passer par des acquisitions dans le domaine du “business to business”, un marché sur lequel Dixons réalise environ 20% de son chiffre d’affaires en Grande-Bretagne. La France est un marché stratégique mais il s’agit aussi et surtout pour Dixons de se diversifier au maximum étant donné ses difficultés sur le marché britannique. Le groupe souffre ainsi du ralentissement de la consommation des ménages sur fond de hausse des taux d’intérêt et de décélération du marché immobilier. Dixons compte donc également s’implanter au Portugal et ouvrir deux nouveaux magasins en Pologne, quatre ou cinq nouveaux magasins en Italie et autant dans les pays nordiques. L’entreprise exploite actuellement plus de 1.400 magasins dans 13 pays et a récemment signé une option pour reprendre d’ici 2011 la chaîne Eldorado Group, présente en Russie et en Ukraine, pour un montant de 1,9 milliard de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur