Plan social: HP ne supprimera pas de sites en France

Cloud

Mais selon différentes sources, 10% des effectifs français pourraient être impactés par le programme mis en place par le constructeur

On en sait un peu plus sur les détails du plan social massif annoncé par HP en juillet dernier: 14.500 emplois supprimés dans le monde, soit près de 10% des effectifs du groupe (voir nos articles). Objectif: économiser 1,9 milliard de dollars par an. Le détail des suppressions d’emplois par pays sera annoncé au cours d’un comité central d’entreprise à Bruxelles les 8 et 9 septembre mais on connaît déjà les intentions du géant informatique pour la France. La direction du groupe a affirmé à l’Isle d’Abeau (Isère) qu’il y aurait bien des suppressions d’emplois en France, mais pas de suppression de site, a indiqué le responsable du syndicat CFE-CGC de l’entreprise, Didier Pasquini. Didier Pasquini s’exprimait à la suite d’une réunion extraordinaire du comité d’entreprise, en présence du p-dg de HP France, Patrick Starck, qui a souhaité la mise sur pied d’un accord de méthode pour le futur plan social. Ce plan concernera, d’un côté, la partie industrielle et de l’autre, la partie commerciale. HP France emploie 5.000 salariés, dont 3.000 dans la partie industrielle et 2.000 dans la partie commerciale.

“Les mesures d’accompagnement pourraient être différentes selon les bassins d’emplois”, a indiqué Didier Pasquini. Selon différentes sources, 10% des effectifs français pourraient être impactés par le programme mis en place par HP. “On ne comprend pas. La société a fait 911 millions de dollars de bénéfices nets sur les six premiers mois de l’année. (…) Aujourd’hui on licencie parce que les financiers demandent des licenciements. La situation est simple: quand les rumeurs sur une restructuration ont commencé à courir, l’action a commencé à monter”, a déploré Patrick Nowak, délégué central CFE-CGC à HP. Programme de rachat d’actions

Hewlett-Packard a annoncé que son Conseil d’administration avait donné son feu vert à un nouveau programme de rachat d’actions d’une valeur de 4 milliards de dollars. La firme compte ainsi compenser l’effet dilutif créé par la distribution de titres aux salariés. HP a déjà racheté pour 2,1 milliards de dollars de ses propres actions au cours des trois derniers trimestres, 0,8 milliard de dollars d’actions pouvant encore être rachetées sur le programme de 3 milliards approuvé en septembre 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur