Plasma: Samsung poursuit Matsushita

Régulations

D’après un quotidien sud-coréen, Samsung a décidé d’attaquer son concurrent japonais pour la violation de neuf de ses brevets sur les écrans Plasma

Rien ne va plus entre les deux mastodontes de l’écran. L’algarade autour des brevets n’est pas nouvelle, mais cette fois elle concerne d’un côté le groupe coréen Samsung et de l’autre le nippon Matsushita.

Matsushita est le premier groupe japonais spécialiste de l’électronique grand public. Rappelons que ses produits sont le plus souvent commercialisés à travers la marque Panasonic. En outre, le groupe possède également la marque Technics. Dans les colonnes du site Web “The Register”, l’on apprend que Samsung vient d’entamer des poursuites à l’encontre de Matsushita et que la firme a déposé plainte auprès d’un tribunal américain situé à Los Angeles. D’après Samsung, malgré des efforts de communication avec Matsushita lors de neuf rendez-vous en douze mois, aucun accord à l’amiable n’a été trouvé. Néanmoins, l’on peut être étonné que ce soit devant la justice américaine que le groupe sud-coréen se soit présenté. Interrogé par “The Register”, un dirigeant de Samsung a expliqué ce choix : “nous avons décidé d’entamer une procédure sur le sol américain parce que nous partons du principe que les États-Unis n’étant nullement impliqués dans cette affaire, le jugement sera vraiment objectif.” Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux firmes et leurs homologues n’en sont pas à leurs débuts en matière de confrontation avec la justice. Rappelons qu’en 2003, déjà, Samsung avait attaqué Fujistsu pour le viol de certains de ses brevets PDP. En avril 2004, Fujistu avait contre attaqué. De son côté, Matsushita s’est battu contre le géant LG en avril 2005 toujours à propos des brevets.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur