Pourquoi donc Intel investit dans ‘l’open source’ JBoss?

Régulations

L’éditeur d’applications serveurs en ‘open source’ JBoss reçoit 10 millions de dollars d’investissements en provenance de fonds privés, dont Intel Capital

JBoss, éditeur d’une application serveur populaire en ‘open source’, cherche à obtenir la certification Java J2EE. Celle-ci est accessible à travers le programme

J2EE Certification Founders Program auquel adhèrent Intel, Borland Software, Iona Technologies, SchlumbergerSema, Sonic Software, Unisys et WebMethods. L’obtention de cette certification devrait apporter une forte légitimité à la plate-forme Java de JBoss, et une ouverture vers l’industrie par sa dynamique ‘open source’. Voilà qui n’a pas échappé à Intel. Pour le fondeur, cette certification va confirmer la compatibilité de ses architectures Itanium et Xeon sous J2EE. Ce qui explique pourquoi, en plus de son apport financier, Intel prête à JBoss une aide matérielle concrète. Intel Capital, Accel Partners et Matrix Partners vont apporter 10 millions de dollars à JBoss, ce qui va permettre à ce dernier d’équilibrer sa balance comptable, et de financer ses infrastructures commerciales et marketing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur