Press release

SmartStream développe un composant produits dérivés pour le régime SI de MiFID pour respecter l’échéance de septembre

0
Sponsorisé par businesswire

SmartStream Technologies, le fournisseur de solutions financières RDU (Reference Data Utility – utilitaire de données de référence), a annoncé aujourd’hui que les produits dérivés étaient pris en charge dans son service de registre SI (Systematic Internaliser – internalisateur systématique), aidant ainsi les clients à respecter l’échéance du 15 septembre 2020 de la directive sur les marchés d’instruments financiers (MiFID II). Cela permet aux contreparties commerciales d’identifier qui est responsable de la déclaration des transactions en général, mais aussi de la partie la plus complexe du régime SI, qui inclut dorénavant les produits dérivés.

Les institutions financières dépendent fortement de données de référence de bonne qualité pour garantir la réussite de leurs transactions par voie électronique, l’automatisation de leurs opérations et la soumission de déclarations fidèles aux régulateurs. Le régime SI de MiFID II pour les produits dérivés sera le composant le plus délicat, il devra être capable de gérer un système de classification très complexe. Le service renforce davantage le partenariat entre SmartStream et la communauté APA (Approved Publication Arrangements) alors que le RDU continue d’être le seul distributeur du registre SI, qui donne le statut SI pour les actions, les produits à revenu fixe et les instruments dérivés.

Le registre SI est une initiative du marché dans le cadre de laquelle SmartStream, en collaboration avec un groupe d’APA – dont Bloomberg, Deutsche Boerse, MarketAxess, TRADEcho et Tradeweb –, permet aux SI d’enregistrer dans une base de données centralisée les instruments financiers pour lesquels ils fournissent des services SI.

Par ailleurs, le nouveau service d’API (Application Programming Interface) supprime la complexité liée au passage d’un code ISIN au statut SI COFIA (Classes of Financial Instruments Approach) associé pour les produits dérivés ; cela simplifiera considérablement la capacité d’un client à identifier le statut SI de la contrepartie, permettant ainsi une adoption plus rapide et au final une conformité avec la future réglementation.

Linda Coffman, vice-présidente exécutive de SmartStream RDU, a déclaré : « Le composant produits dérivés représente la dernière phase du régime SI de MiFID II à être déployée par l’équipe de développement de SmartStream RDU. Nous sommes ravis de pouvoir à nouveau nous associer avec le secteur via la communauté APA et d’aider nos clients à satisfaire à toutes les exigences requises dès le 15 septembre. »

Le régime SI de MiFID II oblige que le test SI soit effectué de manière différente en fonction de la catégorie d’actifs. Pour les produits dérivés, la détermination SI est basée sur le volume des échanges dans une catégorie d’instruments, et pas seulement sur le code ISIN. Pour respecter l’échéance de septembre, les entreprises devront pouvoir gérer le système de classification complexe de l’Autorité européenne des marchés financiers pour être en conformité.

Fin

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.