Puces: Philips abaisse ses prévisions

Cloud

Pour 2005, le géant néerlandais est assez pessimiste

Après une année 2004 record, les géants des semi-conducteurs s’attendent à un sévère retour de bâton. Les records battus cette année (+30%) grâce à l’explosion de la téléphonie mobile et des produits électroniques comme les baladeurs numériques ne devraient pas se reproduire en 2005.

Un des leader, le néerlandais Philips a révisé en baisse sa prévision pour les ventes mondiales de semi-conducteurs en 2005, anticipant désormais une stabilité du marché alors qu’il tablait auparavant sur une croissance de 5%. “Jusqu’à récemment nous pensions que le marché allait croître de 5%. Au vu des dernières études de sociétés de recherche, il semble plutôt que le marché sera stable l’an prochain”, a déclaré dans une interview à Reuters Theo Claasen, vice-président exécutif chargé de la Technologie et de la Stratégie. L’association World Semiconductor Trade Statistics (WSTS) a déjà révisé en forte baisse ce mois-ci sa prévision de croissance pour 2005 à 1,2% contre 8,5% auparavant. Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC) et United Microelectronics, les deux principaux sous-traitants du marché, tout en publiant des résultats en forte hausse, ont fait état de perspectives plus que prudentes en anticipation d’un ralentissement des ventes des fabricants d’électronique. Bref, la prudence est de mise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur