QNAP consolide son offre de serveurs NAS

CloudStockage
QNAP TS869 NAS

QNAP consolide son offre de serveurs NAS pour PME avec une série TS-x69L déclinée en cinq modèles de 2 à 8 baies, pour des capacités de 8 à 32 To. Les efforts se concentrent sur la sécurisation des données et leur récupération en cas de sinistre.

À l’heure d’enrichir sa gamme de serveurs NAS (Network Attached Storage), QNAP joue d’éclectisme et dévoile aux yeux des PME une série TS-x69L déclinée en cinq modèles monosockets de 2 à 8 baies, pour des capacités de 8 à 32 To sur disque dur ou SSD.

Devraient tout particulièrement s’en satisfaire, les groupes de travail comptant jusqu’à une centaine de collaborateurs. Tout du moins en termes d’espace de stockage.

Demeure en effet un point d’interrogation quant à la gestion des accès multiples, tout particulièrement au vu de la non-évolutivité du processeur Intel Atom double cœur cadencé à 2,13 GHz (1,86 GHz pour le TS-219). Celui-ci est en effet soudé à la carte mère, ce qui n’est pas le cas de la mémoire vive, livrée à 1 Go en standard, mais extensible jusqu’à 3 Go sur un emplacement DDR3.

Des caractéristiques inspirées de la série TS-x69U-RP, dévoilée début août, et composée de deux NAS montables en rack, avec des capacités maximales de 16 et 32 To.

Les nouveaux TS-x69L en reprennent les fondements, mais adoptent une carapace plus conventionnelle, au format 1U ou 2U. Ils intègrent en contrepartie 6 ports USB dont deux en 3.0, ainsi que deux interfaces eSATA pour autant de Gigabit Ethernet. En complément au VGA, l’on trouve une sortie HDMI, encore rare sur de tels dispositifs.

L’exception sécuritaire

Le plus petit des modèles (le TS-269L et ses deux baies à 6 Gbit/s) perd un eSATA et 2 USB, ainsi que le VGA, mais il conserve un bloc d’alimentation redondant et un ventilateur de 7 mm pour assurer le refroidissement.

Particularité commune à tous les modèles de la gamme, un Disk on Module (DOM) de 512 Mo. Il s’agit d’un volume de secours contenant une copie saine de l’OS de QNAP, dans sa dernière version (3.7), avec son explorateur de fichiers désormais compatible avec OS X et Linux. En cas de défaillance, la partition système est automatiquement reconstruite. La prise en charge du RAID achève le travail de protection des données.

Conformément à une récente annonce en ce sens, la nouvelle certification VMware pour ESxi5 offre un support des environnements vSphere 4 et 5, avec notamment une meilleure allocation dynamique des ressources (compatibilité iSCSI) et une récupération plus efficace en cas de sinistre.

La gestion du hot swap (remplacement des disques à chaud) offre davantage de flexibilité. QNAP évalue à 221,8 Mo/s la vitesse en lecture dans des conditions optimales (environnement Windows avec association des interfaces LAN).

Le pilier applicatif

Pour offrir à ses NAS la polyvalence requise, QNAP mise sur des applications installables à la demande, depuis une plate-forme centralisée. Citons Surveillance Station Pro, compatible avec quelque 1000 modèles de caméras IP et bonifiée de l’applicatif Vmobile, qui permet de contrôler une infrastructure de vidéosurveillance depuis un terminal sous Android ou iOS.

La solution antivirus implémentée en standard s’associe à une prise en charge de Windows ACL et des annuaires LDAP pour faciliter la mise en place de comptes d’utilisateurs.

Les connexions à distance s’effectuent par SSH via les applications Qmanager et Qmobile. Les TS-x69L peuvent également faire office de serveurs VPN compatibles IPv6. Ils sont connectés aux réseaux sociaux et à AirPlay.

La réplication de données est applicable de NAS à NAS ou vers des serveurs rsync, voire le cloud, en l’occurrence Amazon S3, ElephantDrive et Symform, avec en outre Real Time Remote Replication pour définir des sauvegardes automatiques de données via certaines applications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur