Quatre offres possibles pour VUE ?

Cloud

Ils ne sont plus que quatre candidats à la reprise de Vivendi Universal Entertainment. Le conseil d’administration du groupe devrait trancher la semaine prochaine, mais la date limite de dépôt des offres a été repoussée de deux jours

14 milliards de dollars, c’est toujours ce que Vivendi Universal entend retirer de la cession de ses actifs américains dans le divertissement, Vivendi Universal Entertainment, qui réunit les studios de cinéma Universal, le réseau de télévision par câble USA Network et des parcs à thème.

Mais les candidats à la reprise jugent le prix surévalué d’au moins d’1 milliard de dollars. Les offres ne sont pas encore connues, mais elles seront probablement inférieures aux attentes de Vivendi Universal. Parmi les candidats qui resteraient en lice, le consortium réuni autour d’Edgar Bronfman Jr, vice-président de VU, et le câblo-opérateur Liberty Media n’ont pas démontré leur capacité à réunir la somme attendue. Les candidats les plus sérieux semblent donc être Viacom, et surtout le pôle médias de General Electric, NBC, le favori non pas à un rachat mais à la création d’une co-entreprise. L’issue de la cession des actifs américains de Vivendi Universal reste encore incertaine, face aux options de la vente ou de la co-entreprise, Jean-René Fourtou et son conseil d’administration peuvent encore choisir une troisième voie, l’introduction en Bourse. Afin d’accorder un délai aux éventuels candidats à la reprise, Vivendi Universal a repoussé de deux jours la date limite de dépôt des offres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur