Qwest ne veut pas lâcher le morceau (suite)

Cloud

Le conseil d’administration de Qwest Communications International pourrait relever son offre sur MCI, malgré la réponse positive apportée par ce dernier à l’offre de Verizon !

Décidément, Qwest ne veut pas lâcher le morceau, et pourrait encore une fois jouer la surenchère sur l’opérateur longue distance MCI, ex WorldCom !

MCI a pourtant annoncé ce mardi qu’il retenait l’offre de Verizon Communications, jugée financièrement plus fiable, même si à 7,6 milliards de dollars elle est inférieure d’un milliard à l’offre de Qwest. En revanche, le choix de Verizon provient du conseil d’administration de MCI, mais pas des actionnaires du groupe, qui après les démêlées judiciaires et un passage par la case faillite, espèrent au moins tirer le maximum du repreneur. En misant sur une surenchère ? de 8,45 milliards de dollars, l’offre pourrait passer à 8,8 milliards, soit environ 1,5 milliard au dessus de l’offre de Verizon ? Qwest cible directement les actionnaires de MCI. Or, même si Verizon a l’approbation du conseil d’administration, la validation de l’offre devra passer par un vote en assemblée générale! Et l’intérêt du groupe n’est pas le même que celui de ses actionnaires? La surenchère est à l’étude chez Qwest, qui réunit son conseil d’administration ce mercredi avec à l’ordre du jour la relève de l’offre sur MCI. Comme nous l’indiquions sur notre précédant article portant sur l’accord donné à l’offre de Verizon (lire notre article), le feuilleton MCI semble encore loin d’être terminé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur