Renato Soru quitte la présidence de Tiscali

Cloud

Elu président de la région de Sardaigne, il avait promis de ne pas cumuler

Comme prévu, le Bill Gates italien, Renato Soru va démissionner de son poste de président de Tiscali, la société internet italienne qu’il a fondée.

Cette décision s’explique par son nouvel engagement en politique. L’homme a en effet été élu président de la région Sardaigne. “Je m’étais engagé à ne plus avoir de responsabilité directe dans la société et bientôt je mettrai en pratique cette décision”, a-t-il indiqué. “J’ai déjà renoncé au poste d’administrateur délégué (pour ne plus conserver que le titre de président de la société) et je m’apprête, dans les prochaines semaines, à démissionner de mon poste de président et de membre du conseil d’administration”, a ajouté Renato Soru. “Je resterai simple actionnaire, confiant, comme j’ai déjà annoncé, mon paquet d’actions à un gestionnaire professionnel”. Renato Soru détient 26,43% du capital de Tiscali qu’il a créé en 1997. Le groupe pèse aujourd’hui à la bourse de Milan 1,4 milliard d’euros et se présente comme la première société indépendante européenne dans le domaine de l’internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur