Reprise fragile pour Altran, mais… reprise!

Cloud

La société française de conseil en technologies affiche un chiffre d’affaires trimestriel en hausse

Enfin une bonne nouvelle du côté d’Altran. Le groupe français, embourbé dans des ennuis judiciaires et secoué par la mise en examen d’une partie de sa direction (lire nos articles) annonce une éclaircie dans ses résultats.

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre progresse de 9,2% à 343,1 millions d’euros contre 314,2 millions un an plus tôt. La société française de conseil en technologie profite avant tout de performances de ses filiales étrangères qui représentent 50% du chiffre d’affaires. En France, la croissance est limitée à 6%. Après plusieurs années de crise, le conseil dans les télécommunications redevient le métier le plus dynamique, suivi ensuite de l’aéronautique, puis de l’informatique pour les banques. Mieux, Altran recrute à nouveau: 142 personnes ont été embauchées. Cela ne s’était pas vu depuis deux ans. Néanmoins, Altran juge cette croissance “fragile”. Il faut dire que l’environnement actuel de l’entreprise prête au doute. Trois directeurs généraux ont démissionné et les remplacements se font attendre. Pour le second semestre, Altran vise un chiffre d’affaires compris entre 695 et 700 millions d’euros pour une marge d’exploitation supérieure à 4%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur