Résultats solides pour IBM

Cloud

Le bénéfice net de Big Blue progresse de 17,6%

Après les excellents résultats d’Apple, c’est au tour d’IBM de fournir ses chiffres pour le deuxième trimestre. Big Blue ne triple pas son bénéfice net mais affiche des résultats qui traduisent une croissance solide et supérieure aux attentes.

IBM a annoncé un résultat net de 2 milliards de dollars, en hausse de 17,6% sur un an, grâce à une augmentation de la demande pour ses ordinateurs, ses services et ses logiciels. Par action, la progression est plus nette encore avec une croissance de 19,58% à 1,16 dollar contre 97 cents au deuxième trimestre 2003. Le chiffre d’affaires du numéro un mondial de l’informatique a augmenté de 7,4% pour atteindre 23,2 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires des logiciels est stable sur un an à 3,5 milliards de dollars, alors que 20 sociétés américaines de logiciels ont fait état de manques à gagner ces dernières semaines et de la difficulté de signer des contrats en juin. Dans les services, les ventes ont crû de 7% à 11,3 milliards de dollars. IBM dit avoir signé pour dix milliards de dollars de nouveaux contrats. Enfin, la branche composants électroniques et semi-conducteurs, qui est désormais incluse dans la branche serveurs informatiques, a affiché son premier profit depuis le 4e trimestre 2002 avec un résultat de 111 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur