Retour sur le Prescott d’Intel: que cache son retard?

Régulations

A force d’affirmer que les retards d’Intel proviennent d’un défaut de maîtrise de la technologie à 90 nanomètres, ne passe-t-on pas à côté d’un problème plus délicat ?

Las! La rumeur sur la difficile maîtrise de la technologie à 90 nanomètres finirait par le laisser entendre! Mais alors pourquoi les retards portent-ils sur le Pentium 4 Prescott et non sur le Celeron Prescott, alors que ce dernier utilise la même technologie ?

En effet, le Celeron Prescott est proche du Pentium 4, sauf son ‘cache’ L2 à 256Ko, tandis que son aîné embarque 1Mo de cache L2, et l’absence d’HyperThreading. Tous deux sont fabriqués en 90 nanomètres et disposent d’un bus à 533MHz. Si Intel fabrique du Celeron Prescott, lui aussi en 90 nanomètres, mais prend du retard sur les Pentium 4 Prescott, c’est donc ailleurs qu’il faut chercher la cause. Difficile d’être renseigné par Intel. Le site Xbit Laboratories a émis l’hypothèse d’un problème lié à l’augmentation du ‘core-speed’ du Pentium 4 Prescott, donc de fréquence. Une hypothèse plausible, car le Pentium est beaucoup plus complexe que le Celeron. D’où l’éventualité de problèmes de surchauffe constituant dès lors un défaut majeur. L’info du site Xbit : http://www.xbitlabs.com/news/cpu/display/20031020100656.html


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur