Richard Branson (Virgin) veut plus que la musique

Cloud

Vendre de la musique ne lui suffit plus ! Richard Branson envisage de distribuer via ses Virgin Megastore des vêtements branchés, des accessoires électroniques et? des livres et DVD érotiques, avant de se lancer dans le téléchargement en ligne

Nous sommes le meilleur magasin de musique de la ville, avec le meilleur choix de musique” a déclaré Richard Branson en inaugurant la nouvelle version du Virgin Megastore de San Francisco, qui pourrait servir de modèle aux autres magasins de l’enseigne. “Mais les ventes de musique déclinent“. Un constat sans appel de la part d’une figure emblématique des médias, pour lequel la vente de musique n’est tout simplement plus suffisante pour ses Megastore. D’autant que ces ventes devraient “continuer de décliner un peu plus“. “Nous avons réalisé que les jeunes de cette génération dépensent leur argent dans les téléphones mobiles, dépensent leur argent dans les fringues, dépensent leur argent dans l’électronique. [?] Autant de domaines sur lesquels les générations précédentes n’étaient pas présentes. Ils se contentaient d’acheter de la musique“. Un discours qui change radicalement par rapport à celui des industriels de la musique et de leur représentant américain, la RIAA, qui chargent exclusivement l’internet et le piratage en ligne pour justifier du déclin des ventes de musique. Nouveaux produits, mécanisation et ventes en ligne Partant de ce constat, les équipes de Virgin Megastore vont revoir la composition de leurs magasins et intégrer les nouveaux pôles d’intérêt de leurs plus jeunes clients. Chef de file du changement, le Virgin Megastore de San Francisco propose désormais des vêtements ‘branchés’ de marque en corners intégrés aux magasins, ainsi que des accessoires électroniques. Autre nouveauté, voire une révolution, CD, DVD et jeux vidéo pourront être retournés dans les magasins, qui les reprendront sous forme d’avoirs. Et l’érotisme fait son entrée avec des livres et DVD. Enfin, les spectacles ‘live’ devraient être multipliés afin de dynamiser les surfaces de ventes. La distribution de CD et DVD pourrait être largement automatisée par l’utilisation de distributeurs automatiques pour la vente directe du fonds de catalogue. Enfin, pour faire face à la concurrence des iTunes, Naspter et autres Kazaa, et rester un acteur majeur sur le marché de la distribution de musique, Richard Branson a confirmé que Virgin s’apprêtait à lancer dans les trois prochains mois son propre site de téléchargement de musique en ligne, aux Etats-Unis tout du moins dans un premier temps. Il reste à savoir à quel rythme la révolution parviendra jusque chez nous, et combien de temps mettra le groupe pour faire évoluer le magasin des Champs-Élysées ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur