Roaming: BouyguesTel porte plainte à Bruxelles

Régulations

L’opérateur demande à Bruxelles de se pencher sur les systèmes d’itinérance qui permettent aux abonnés étrangers de passer des appels depuis la France

Il y a l’affaire de l’entente des opérateurs pour verrouiller le marché mais le secteur des télécoms a d’autres cadavres dans le placard. Prix des SMS, prix des communications et aussi prix du roaming, ces accords d’itinérance entre les opérateurs pour faire transiter les appels vers ou depuis l’étranger.

Sur ce dossier, l’Europe a plusieurs fois épinglé les opérateurs pour leurs tarifs prohibitifs (voir nos articles). Et certains opérateurs contestent aussi le système. C’est le cas de Bouygues Telecom qui a porté plainte à Bruxelles contre l’alliance Freemove, réunissant Orange, Telecom Italia, Deutsche Telekom et Telefonica, révèle les Echos. Cette plainte aurait été déposée avec d’autres opérateurs non identifiés. A l’origine, les appels émis par les touristes étrangers en France passaient indifféremment sur un des trois réseaux français, et Bouygues en héritait donc d’un tiers. Mais, depuis quelques années, les opérateurs peuvent forcer l’orientation de ces appels vers un réseau précis, explique le quotidien. SFR récupère ainsi les appels des clients de son actionnaire Vodafone. Surtout, depuis la création de l’alliance Freemove en 2003, les appels des clients de Telecom Italia, Deutsche Telekom et Telefonica sont redirigés vers Orange. Il ne reste donc plus grand-chose à Bouygues qui conteste ce nouvel état du marché, non équilibré selon lui. Interrogé par les Echos, Freemove indique ne pas être au courant de cette plainte et ajoute que ses services “sont basés sur les conditions du marché”. Encore des amendes pour Orange et SFR ? Affaire à suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur