Roaming : pas d’économies pour ces vacances

Régulations

Les opérateurs ont gagné un an…

La Commission a tout fait pour que les nouveaux tarifs des appels mobiles passés ou reçus depuis l’étranger soient appliqués avant la fin août. Histoire que les vacanciers actuels puissent bénéficier d’importantes économies : 58 centimes la minute pour un appel passé (au lieu d’un euro en moyenne) et 29 centimes la minute pour un appel reçu (contre 40 centimes).

Mais en France, les opérateurs ont voulu gagner du temps et ils semblent avoir réussi leur coup. Et cela, malgré la pression du secrétaire d’Etat à la Consommation et au Tourisme, Luc Chatel qui a envoyé une missive aux opérateurs. « Je compte sur vous pour que vos abonnés bénéficient dès cet été, et pas seulement à la fin août prochain, de cette baisse de prix particulièrement intéressante pour ceux d’entre eux qui sont en vacances à l’étranger ».

Rappelons que l’itinérance rapportent aux opérateurs plus de 8,5 milliards d’euros par an. Pour les opérateurs français, le roaming équivaut à 7% de leur chiffre d’ affaires.

Chez Orange, l’eurotarif sera officiellement disponible au mieux à partir du 30 août…

« A partir du 30 juillet, tous les clients mobiles Orange qui le souhaitent pourront demander l’« eurotarif » par anticipation.Un mois après leur demande au service client, ils disposeront d’un tarif à 59 centimes TTC la minute pour les appels émis et à 29 centimes TTC la minute en réception », peut-on lire dans un communiqué.

Traduction, pas d’économies possible avant la fin août à moins de souscrire aux offres payantes spécifiques proposées par l’opérateur.

Orange précise par ailleurs que ses clients bénéficieront automatiquement de l’eurotarif au 1er octobre, sans avoir à en faire la demande.

Chez SFR, l’activation des nouveaux tarifs (suite à la demande d’un abonné) ne sera pas effective avant le 22 août. Chez BouyguesTel, il faudra carrément attendre l’automne (le 25 septembre). Un système permettra néanmoins d’être remboursé a posteriori de la surfacturation dans un délais de un à trois mois.

Même le régulateur semble avoir abandonné l’idée de forcer les opérateurs à appliquer le tarif avant la fin des vacances. Dans un communiqué, l’Arcep explique que « les consommateurs, qui le souhaitent et accomplissent une démarche volontaire auprès de leur opérateur mobile, pourront bénéficier de l’ « eurotarif » dès la fin août ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur