Salon 3GSM 2007 : Grâce aux mobiles, le retour de l’audioconférence ?

Régulations

Depuis de nombreuses années, l’audioconférence a pratiquement disparu, du
moins dans une utilisation à grande échelle. Le GSM et le ‘bluetooth’ pourraient
lui redonner un nouvel essor?

Barcelone. – Délicate et lourde à mettre en ?uvre, et rapidement concurrencée par la visio-conférence, la diffusion de l’audio-conférence est restée confidentielle.

L’engouement pour les solutions d’abonnement mobile ralentit nettement la progression des abonnements « en ligne fixe ». Cela est vrai pour les particuliers, bien sûr, mais aussi pour les entreprises, surtout les petites et très petites.

En revanche, la téléphone mobile est par conception un appareil personnel : il n’est pour s’en persuader que de constater combien il est peu pratique de « se passer le combiné » quand plusieurs personnes doivent participer à une conversation.

C’est à partir de ce constat qu’une société française, Parrot, a lancé et a annoncé au salon 3GSM de Barcelone la disponibilité prochaine d’une solution d’audioconférence originale, puisque elle utilise la connexion Bluetooth avec un téléphone portable. Elle vient ainsi « taquiner » le leader du marché, Polycom, spécialisé dans les solutions haut de gamme.

Parrot n’est pas un premier venu dans le monde de l’audio numérique, puisque la société est leader des solutions pour voitures « kit mains libres », qu’elle commercialise surtout dans les pays « où l’oreillette est sévèrement réprimée » comme l’Espagne?

La technologie bluetooth développée pour ces solutions a été mise à profit pour la nouvelle offre, et on y a ajouté des dispositifs d’annulation d’écho, et un écran LCD à haute résolution permettant d’afficher l’annuaire présent dans le téléphone portable connecté. La connectivité avec Skype sera assurée?

Le produit d’audioconférence annoncé à 3GSM sera disponible dans quelques semaines, et sera proposé à moins de 250 euros. Il est destiné à des audio-conférences impliquant quelques personnes (4 à 5). Il vise les petites structures (TPE, Cabinets de professions libérales,?) pour lesquelles le prix des équipements disponibles sur le marché était jusque là un frein à la décision d’achat.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour le démarrage de l’audio-conférence ?… on peut le penser. Rendez-vous dans quelques mois, quand le réseau de distribution aura validé l’hypothèse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur