Salon 3GSM: LG lance le ‘Push to View’

Régulations

Dérivée de la visiophonie et des messageries instantannées, ce service pourrait être la prochaine ‘killer application’ de la 3G selon le fabricant

En direct de Cannes. La 3G est à l’honneur cette année à Cannes. Mais ce sont surtout les services qui retiennent toute l’attention. Quels services permettront à la 3G de décoller? Opérateurs et constructeurs ont leur petite idéee. Largement testée auprès de quelques ‘early users’ (défricheurs), la visiophonie (qui permet de voir son correspondant en direct) a rassemblé tous les suffrages. Elle constituerait la première attente des utilisateurs. En France, Orange et SFR l’ont très vite mise en avant pour accompagner le lancement, fin 2004, de leur 3G. Mais son successeur est déjà là. Ainsi, le sud-coréen LG annonce le lancement du “Push to View“. On connaissait déjà le “Push to talk“. Ce service permet à partir d’un mobile adapté de rentrer directement en conversation avec une liste de correspondants pré-définie. Le service permet à la fois une conversation ‘one-to-one’ (de personne à personne), à la manière d’un combiné ‘talkie-walkie’ mais surtout ‘one-to-many’ (appels d’un groupe par une personne), comme dans la PMR (radiocoms professionnelles, pour les flottes de mobiles). Pour parler, il suffit de presser une touche et tous les contacts entendent le message. Pour écouter ses correspondants, il n’y a qu’à relâcher cette touche. Il n’y a donc plus de numéros à composer, plus de contacts à appeler les uns après les autres. Le ‘Push to View‘, c’est la même chose, l’image en plus. Il permet à plusieurs utilisateurs de partager de la vidéo en temps réel et de choisir les interlocuteurs avec qui partager leur vidéo, par transmission audiovisuelle en temps réel. A l’image de messageries instantanées sur PC On est donc devant un service qui ressemble fortement aux messageries instantanées sur PC, du type MSN Messenger. Le ‘Push to View’ gère les groupes d’utilisateurs, vérifie la réception, choisit les participants pour la vidéo conférence et contrôle la transmission. L’offre propose une fonction « invitation » qui prévient les utilisateurs disponibles de participer à une conférence en leur donnant la possibilité d’accepter ou de refuser. On imagine l’intérêt du dispositif pour des chefs de chantiers ou toutes les professions qui exigent des travaux coordonnés. Mais aussi et surtout pour les jeunes, friands de communications instantanées. Rien ne dit que la nouveauté de LG sera importée en France. En attendant, Bouygues Telecom et Orange proposent des services de ‘Push To Talk’.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur