Salon Linux : MGE UPS, l’onduleur devient open source

Régulations

MGE UPS Systems propose la première solution open source pour onduleur, et apporte une contribution majeure au projet NUT sous Linux, et même en USB

Connu pour être un acteur majeur de la protection électrique des environnements informatiques et réseaux, MGE UPS propose des onduleurs basés sur des solutions propriétaires.

Mais comment se différencier sur un marché où tous les acteurs proposent des solutions qui sur le papier sont proches, batteries pour l’autonomie et logiciels pour la gestion de l’alimentation ? MGE UPS a fait un choix pour le moins original en apportant sa contribution à la communauté de l’open source. Certes, des solutions de disponibilité électrique par onduleur sous Linux existent déjà, certaines proposées d’ailleurs par le fabricant, mais elles restent propriétaires. L’apport de MGE UPS sur les logiciels de gestion de l’alimentation électrique entre donc dans la catégorie contributive ‘libre’, en devenant le contributeur principal du projet ‘NUT‘ (Networks UPS Tools). “Le projet était considéré comme le plus prometteur pour le support des onduleurs sous Linux” a indiqué Arnaud Guette, responsable du développement Unix/Linux chez MGE. Le fabricant a largement contribué à auditer et valider NUT auprès des distributions Linux, et pas seulement en mettant à disposition du projet un programmeur dédié, mais aussi en fournissant les appareils nécessaires à sa validation. La version 1.0.0 de NUT et des modules pour la communication par port série et cartes SNMP ont ainsi été diffusés dès 2002. NUT est désormais intégré aux plus grandes distributions Linux du marché, Debian, Mandrakesoft, SuSE Novell et Red Hat. Et le logiciel est disponible sur d’autres systèmes d’exploitation ? Windows, Unix, Mac? – afin de gérer les alimentations de serveurs hétérogènes. Au salon Linux, MGE UPS annonçait aussi le premier support USB des onduleurs sous Linux/Unix. A ce propos, le logiciel MGE UPS Systems de parsing HID est disponible sous licence GPL. “Il nous a fallu deux ans environ et plusieurs projets menés en parallèle pour parvenir à un support complet et standardisé de la connectivité USB, car la structure particulière USB de l’onduleur (HID) est plus complexe“. L’expérience de MGE UPS est significative de la collaboration qui peut s’établir entre l’industrie et la communauté du libre. Certes, la démarche du fabricant reste commerciale, et en apportant une contribution majeure à NUT, MGE UPS cherche à attirer la communauté Linux et de l’open source. “Notre focus spécifique sur Linux est pour nous un différenciateur d’image” nous a confirmé Jérôme Lecuivre, chef de projet logiciel R&D de MGE. Mais au final chacun y trouve son intérêt, et l’ouverture à contribution permettra d’adapter et d’élargir les domaines de la protection électrique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur