Salon SETI: l’offre de téléphonie sur IP a bien mûri

Régulations

Lors des conférences, un panel d’opérateurs -dont France Télécom, Cegetel, Western Telecom…- a permis de confirmer que les solutions “centrex IP” sont aujourd’hui crédibles. Et surtout on voit poindre de nouveaux services et de nouvelles applications

La téléphonie sur IP avance à grands pas, si l’on en croit, du moins, les déclarations des opérateurs et des prestataires de services. La tendance forte qui se dessine conforte les solutions de type “centrex IP”. En pratique, il s’agit de tirer parti de liaisons IP à hauts débits, grâce à des accès ADSL notamment, pour externaliser les fonctions traditionnellement assurées par des PABX coûteux. Western Digital, par exemple, affiche des économies possibles de 30% à 90% (!) en court-circuitant les installateurs de téléphonie et leurs équipements. Cet opérateur alternatif revendique une cinquantaine de clients “Voix sur IP”. France Télécom et Cegetel ont tout aussi bien montré que de nouveaux services viennent se greffer à de telles solutions. C’est notamment la possiblité de mettre à disposition des PME des solutions ACD ou de centres d’appels à des coûts enfin accessibles. Parmi les présentations, à noter celles de nouveaux acteurs comme Active / NetTone, un prestataire français qui a développé sa solution baptisée

Mosaica. Forte de deux années de déploiement pilote auprès de dizaines de clients, la firme propose des solutions du type “centrex IP” avec ‘back office’ technique. C’est l’option du service qui est clairement privilégiée, en mode locatif ou ASP. Les communications, quand elles ne sont pas gratuites (accès illimité), s’intègrent dans des forfaits avantageux. Tout n’est pas idyllique pour autant: ces opérateurs ont reconnu que des freins subsistent: le coût des terminaux téléphoniques IP est encore perçu comme trop élevé (150 euros?), mais il convient de mentionner aussi la mise à niveau des réseaux et des accès à Internet haut débit, dont la qualité de services laisse parfois à désirer… Et il s’ajoute le manque de motivation de certains installateurs qui, avec ces arguments, continuent de dissuader les directions générales. Mais on aura retenu que, outre l’intérêt d’une approche “service” forfaitisée, la téléphonie sur IP ouvre des perspectives très intéressantes. C’est le cas de l’offre d’une société québecoise –Globeecom – qui a développé une solution originale de travail collaboratif à partir d’accès 100% en téléphonie sur IP. Ce n’est plus un prototype: la solution est commercialisée sous trois formes: achat de licence serveur ou formules locatives. ( A suivre ) Les Trophées Innov.Europe

Le Salon SETI a été l’occasion de remettre les Trophées Innov.Europe. Quatre PME innovantes ont été primées: · Catégorie « Mobilité et Internet nouvelle génération » : Appear Networks · Catégorie « Applications Web et eBusiness » : Legal Suite SAS · Catégorie « Intelligence Distribuée » : Systhéo · Un Grand Prix « Coup de C?ur » à également été remis à Ingineo pour son projet « eyetop » Rosemary O’Mahony, partenaire chez Accenture et membre du Jury, explique le Coup de C?ur des jurés : «

Eyetop est une innovation réellement séduisante, qui est déjà disponible sur le marché international, ce qui a en partie motivé notre choix. Ce projet va par ailleurs générer de nombreuses applications pour le grand public, ainsi que pour plusieurs secteurs industriels.» Eric Chreiki, co-fondateur d’Innov.Europe -l’Observatoire Européen de l’Innovation et des Technologies de l’Information- commente : «Nous avions pour objectif de présenter et de faire connaître des projets innovants, emblématiques des tendances actuelles du marché des nouvelles technologies, et porteurs de croissance durable. Au cours des trois jours de la Semaine Européenne des Technologies de l’Information 2004, près de 20 PME innovantes ont pu nouer des contacts utiles et concrets avec des acteurs du financement à l’innovation, des investisseurs ou des grands clients internationaux et des partenaires potentiels. Notre mission va consister à accompagner ces projets dans leur développement au cours des prochains mois. » Le Jury était composé de: Christine Montagut, Point de contact national IST UBI France, Jean-Christophe Gougeon, expert à la direction de la Technologie, ANVAR, Lionel Revello, président API ? PL, Franck Populaire, DGA SYNTEC Informatique, Philippe Bricard, gride computing executive, IBM EMEA, Corinne Dallens, SAGE, Sarianna Salmi, Innov.Europe, Eric Chreiki, président d’Innov.Europe, Florence Puybareau, La Tribune, Florence de Courtenay, commissaire général Salon, Infopromotions/Groupe Solutions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur