Samsung plombé par les mémoires et les écrans plats

Cloud

La crise, toujours la crise

Après le sévère profit warning de Sony, c’est au tour de Samsung de mettre en avant ses importantes difficultés. Face à un marché grand public qui se contracte, le géant sud-coréen souffre.

Au troisième trimestre, le conglomérat affiche une baisse de 44% de son bénéfice net. Ce dernier est tombé à 1.220 milliards de wons (870 millions de dollars), contre 2.190 milliards de wons un an plus tôt.

Néanmoins, le chiffre d’affaires a progressé de 15,4% à 19.200 milliards de wons (13,2 milliards de dollars) pour un bénéfice d’exploitation en recul de 51% en glissement annuel à 1.020 milliards de wons.

“L’environnement au troisième trimestre s’est révélé difficile en raison de la hausse des coûts et du ralentissement économique mondial”, a indiqué Chu Woo-sik, un des responsables de Samsung chargé des investissements. “Nous prévoyons une période encore plus difficile pour les prochains mois”, a-t-il ajouté.

Le groupe a particulièrement été plombé par son activité mémoires qui a dévissé de 74% à 240 milliards de wons (166 millions de dollars) pour un chiffre d’affaires de 4.780 milliards de wons.

Du côté des écrans plats,les marges ont fondu à 8% contre 21% au deuxième trimestre.Traduction : l’offre est largement supérieure à la demande.

Dans les mobiles, Samsung a vendu 51,8 millions de téléphones au troisième trimestre, contre 45,7 millions au deuxième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur