Samsung : une enquête ‘dumping’ sur le contrat Apple

Régulations

La Corée du Sud enquête sur les conditions du contrat de réservation de la production de mémoire ‘flash’ passé entre Samsung et Apple, pour un prix qui serait inférieur à celui du marché

La concurrence s’agite contre les pratiques de Samsung. En effet, le contrat de réservation de 40% de sa production de mémoire flash au profit d’Apple aurait permis à ce dernier de profiter d’un prix inférieur au prix du marché.

En cause, le pré-paiement de 1,25 milliard de dollars engagé par Apple auprès de fabricants de mémoire ? Samsung, Toshiba, Hynix, Intel et Micron ? afin de réserver leur production pour alimenter la fabrication des baladeurs numériques iPod sans disque dur. Cumulé avec d’autres engagements, comme celui de l’américain Qualcomm avec Samsung pour les mémoires flash dans ses mobiles, le marché s’est retrouvé en position de rupture de stock pour les autres fabricants de baladeurs, en particulier sud-coréens. Mais plus encore, ce sont les prix offerts par Samsung à Apple qui auraient bloqué le marché, puisque les fabricants de baladeurs n’auraient trouvé ni auprès du coréen, ni auprès de ses concurrents, des offres tarifaires équivalentes. Ils ont donc déposé une plainte. “Notre investigation sur Samsung porte sur la fourniture à Apple de mémoire flash à un prix inférieur à celui pratiqué sur les fabricants de baladeurs“, a confirmé à Reuters un porte-parole de la Fair Trade Commission sud-coréenne. L’issue de l’enquête ne devrait pas inquiéter outre mesure Samsung. D’abord parce que le groupe est le premier industriel de Corée du Sud. Ensuite, comme l’a indiqué une porte-parole de Samsung : “L’accord n’a enfreint aucune loi“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur