Samsung va investir 33 milliards de dollars dans les puces

Cloud

Le premier fabricant mondial de mémoires électroniques envisage de construire huit nouvelles lignes de production et un laboratoire de recherche-développement

Le groupe sud-coréen prévoit de porter son chiffre d’affaires dans les semi-conducteurs à

61 milliards de dollars en 2012, soit plus du triple des 17,5 milliards de ventes de l’an dernier. Pour y parvenir, l’investissement sera colossal : 33 milliards de dollars sur sept ans. Cet investissement est la plus grosse annonce de Samsung depuis l’entrée de la société dans le monde des semi-conducteurs en 1974. Les nouvelles lignes de production seront installées sur le site de Hwaseong, au sud de Séoul, situé près de la principale usine de puces du groupe à Kiheung. “Une fois achevé en 2012, le complexe Samsung de Kiheung-Hwaseong sera le plus gros site de fabrication de semi-conducteurs du monde”, souligne le groupe dans un communiqué. Samsung n’a pas précisé le calendrier des investissements. Une porte-parole a expliqué que les 33 milliards de dollars prévus pour ce projet ne représentaient pas la totalité des investissements que le groupe consacrera aux semi-conducteurs sur la période. Pour 2005, Samsung a prévu d’investir 6.000 milliards de wons (5,8 milliards de dollars) dans sa division de puces. Il n’a pas encore présenté ses projets d’investissement pour 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur