Sanyo supprimerait 10.000 emplois

Cloud

Le géant de l’électronique a lancé un plan de “réformes structurelles”

Rien ne va plus pour le géant japonais de l’électronique Sanyo. Le groupe s’apprêterait à supprimer 10.000 emplois dans le monde, soit 10% de ses effectifs. Il s’agirait de venir à bout de ses difficultés financières, a rapporté le quotidien économique

Nihon Keizai Shimbun. L’entreprise s’est refusée à confirmer cette information. “Rien n’a encore été décidé, mais nous annoncerons un nouveau plan d’affaires mardi”, s’est borné à déclarer un porte-parole du groupe. Ce plan pourrait être la première décision de la nouvelle directrice générale de Sanyo, Tomoyo Nonaka, nommée il y a quelques jours, et ancienne journaliste vedette de la télévision japonaise. Le groupe d’électronique a subi au cours de son exercice 2004-2005 (clos le 31 mars) une perte nette de 171,5 milliards de yens (1,275 milliard d’euros), due selon lui au ralentissement de la consommation au Japon, son principal marché, et à la concurrence féroce qui y règne. Fin 2003, c’est son grand concurrent Sony qui annpnçait la suppression de 20.000 postes dans le monde sur trois ans. Cette mesure, qui concerne plus de 10% de l’effectif, entrait comme pour Sanyo dans le cadre d’un plan triennal de restructuration de 2,8 milliards de dollars destiné à améliorer la rentabilité de sa division-phare d’électronique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur