SAP tire son épingle du jeu

Régulations

Dans un contexte difficile, l’éditeur de logiciels accroît ses marges.

Si la croissance de l’éditeur allemand est faible, ce qui n’a rien d’étonnant vu le contexte de 2002- ses marges sont en forte progression.

L’entreprise annonce une marge d’exploitation annuelle à 22,7%, alors que le groupe avait anticipé un taux de marge de 21% début janvier. La progression est en tout cas bien réelle, puisque qu’en 2001, la marge était de 20%. Ce résultat, le groupe le doit particulièrement aux progrès réalisés au quatrième trimestre: la marge d’exploitation est en effet ressortie à 34%. Strict contrôle des coûts C’est bien un contrôle des coûts très rigoureux qui a permis à l’entreprise d’obtenir ce résultat. Car les ventes ne sont qu’en très faible progression. Sur l’ensemble de l’exercice 2002, le chiffre d’affaires global s’établit à 7,4 milliards de dollars, soit une hausse d’à peine 1%. Les ventes de licences, le coeur de métier du groupe, ressortent à 2,3 milliards d’euros, en baisse de 11,5%. Côté prévisions, l’éditeur n’ose pas tirer de plans sur la comète. Il se contente d’indiquer sa volonté de gagner des parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur