Seagate se renforce dans l’accélération flash et les contrôleurs pour SSD

ComposantsStockage

Seagate vint d’annoncer avoir fait l’acquisition des activités flash d’Avago qui comprennent notamment les célèbres contrôleurs SandForce.

C’est un coup stratégique qui vient de se jouer dans le secteur de la mémoire flash. Seagate vient en effet d’acquérir les divisions Accelerated Solutions Division (ASD) et Flash Components Division (FCD) de LSI auprès d’Avago. Le montant de la transaction s’élève à 450 millions de dollars en numéraire. Elle devrait être finalisée et avalisée au troisième trimestre 2014.

En 2012, LSI avait fait l’acquisition de SandForce pour 370 millions de dollars. C’est précisément l’activité centrée autour des contrôleurs flash que la division FCD gère. La division ASD a, elle, pour activité principale des solutions flash avec interface PCIe comprenant la gamme de cartes accélératrices Nytro.

Seagate s’est tourné vers Avago pour acquérir ces activités puisque LSI est entré dans le giron d’Avago en décembre 2013 pour un montant de 6,6 milliards de dollars.

Les contrôleurs et les cartes accélératrices d’Avago

Pionnier dans le domaine des disques durs, Seagate avait entamé un virage stratégique vers les SSD en 2009. Mais c’est seulement en mai 2013 que son portefeuille de produits s’est enrichi d’un premier modèle destiné au grand public (baptisé Seagate 600 SSD).

Elément clé des SSD s’il en est, le contrôleur est l’apanage de quelques constructeurs spécialisés tels que SandForce. Seagate avait déjà mis un pied dans le développement de telles puces en s’associant avec Samsung en 2010. En août 2013, Seagate avait également investi dans la société eASIC qui développe des contrôleurs pour SSD. La gamme de SSD 600 est elle basée sur le contrôleur LM87800 de Link A Media Device.

Il n’est pas clairement indiqué si le modèle de licences relatif aux contrôleurs SandForce sera maintenu. C’est toutefois plus que probable puisque Seagate annonce dans son communiqué de presse que les activités SSD pro et contrôleurs pour SSD devraient générer au moins 150 millions de dollars l’année prochaine.

Cette acquisition va donc donner la possibilité à Seagate de devenir un acteur de premier rang dans le secteur des SSD. Mais, elle va également lui permettre de concurrencer Fusion-io pour la place de numéro un mondial dans le secteur des cartes accélératrices flash.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur