Sega fusionne avec Sammy, fabricant de pachinko

Cloud

Nouveau virage stratégique et démonstration de sa faiblesse, l’éditeur de jeux vidéo Sega fusionne avec un fabricant de billards, ou flippers verticaux…

La guerre des éditeurs de jeux vidéo n’en finit pas de faire des victimes. La défaite de Sega Sports NFL 2K3 sur le sol américain, 300.000 exemplaires vendus contre un objectif d’1,6 million place l’éditeur japonais dans une situation financière délica. Il vient, en outre, d’être battu à plate couture par le Madden NFL 2003 d’Electronic Arts,

Incapable d’amortir une campagne de promotion de 17,5 millions de dollars, mis en difficulté sur tous les marchés, hors le Japon, Sega s’est vu contraint de s’associer à un groupe disposant de liquidités. Il a choisi le fabricant de pachinko Sammy Corp. Les flippers verticaux sont très populaires au Japon, où les jeux d’argent sont interdits. Les gagnants amassent donc des billes d’acier qu’ils échangent contre des cadeaux. Ce qui permet aux fabricants de disposer d’importantes liquidités, mais qui génère une problématique de croissance. Le rapprochement entre Sega, qui enregistre sa cinquième année en perte, et Sammy est donc logique. La capitalisation boursière du futur groupe frôlerait les 2,4 milliards de dollars, dont 54% pour Sega. Il resta à Sega a démontrer sa capacité à rester un acteur de premier plan dans ce monde des jeux vidéo. Rappelons qu’après avoir abandonné la fabrication de consoles, Sega s’est recentré sur la conception de jeux sur toutes plates-formes, même sur celle de son vieux rival Nintendo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur