SGI lance l’Octane III, un supercalculateur personnel

Cloud

Avec l’Octane III de SGI, les bureaux d’études profiteront de la puissance de 20 processeurs Xeon quadricœurs. Les développeurs effectueront leurs tests sur un autre modèle, pourvu de 19 Atom bicœurs. Enfin, une solution de visualisation complète cette gamme.

L’Octane III de SGI est un produit étonnant. Ce « supercalculateur personnel » permet de disposer des avantages d’un cluster, dans un unique châssis de taille (presque) standard.

La première offre, l’OC3-10TY12, intègre dix cartes pourvues chacune de deux processeurs quadricœurs Intel Xeon 5500, soit un total de 80 cœurs de calcul ! La capacité mémoire pourra atteindre les 960 Go. Enfin, chaque module accueillera un disque dur au format 2,5 pouces. Un monstre de puissance. L’offre en terme de processeurs va du Xeon 5520 cadencé à 2,26 GHz au Xeon 5570 fonctionnant à 2,93 GHz.

« L’Octane III a un positionnement qui va permettre à un grand nombre de bureaux d’études et de laboratoires qui n’ont pas l’infrastructure interne pour installer uncluster, de bénéficier de performances de calcul importantes », constate Earl Joseph vice-président marché HPC chez IDC.

Une solution pour les développeurs

L’OC3-19DV1 se destine à un tout autre marché, celui des développeurs qui veulent mettre au point des solutions massivement parallèles.

Sa puissance est plus modeste. Elle dispose de 19 cartes équipées chacune d’un processeur bicœur Intel Atom 330 cadencé à 1,6 GHz. Cette Octane III se limite donc à 38 cœurs, pour un maximum de 76 Go de mémoire. Deux disques durs 3,5 pouces pourront être installés au sein de cette machine. En plus des développeurs, ce modèle pourra intéresser ceux qui souhaitent effectuer des tests de montée en charge en vue de basculer sur un CloudRack C2/X2 pourvu de processeurs Atom.

La compagnie évoque également un modèle équipé de 19 puces quadricœurs Intel Xeon 3400 (soit 76 cœurs), mais il n’est pas aujourd’hui référencé sur le site de SGI et nous ne savons pas encore à quelles fréquences seront cadencés les processeurs.

Une offre dédiée au marché de la visualisation

Une Octane III exploitant des GPU (processeurs graphiques) complète cette gamme. L’OC3-TY11 pourra accueillir deux cartes parmi ces modèles siglés NVIDIA : Quadro FX1800, FX3800, FX4800 et FX5800 ou le système de calcul Tesla C1060. La machine disposant de sept emplacements PCI Express, il n’est pas exclu d’imaginer qu’un plus grand nombre de cartes puisse y être installé dans le futur. Le tout est piloté par deux processeurs quadricœurs Intel Xeon 5500, épaulés par un maximum de 144 Go de mémoire vive et de quatre disques durs 3,5 pouces.

Les Octane III sont compatibles avec la SUSE Linux Enterprise Server de Novell et la Red Hat Enterprise Linux. Elles sont livrées avec les logiciels ProPack 6 et ISLE cluster management de SGI. Notez que le premier modèle, une machine de production plus spécifiquement dédiée aux besoins des bureaux d’études, est également compatible avec Microsoft HPC Server 2008 et WMware ESX 4.0.

L’utilisation de technologies spécifiques permet de réduire les besoins en énergie de ces supercalculateurs. Attention toutefois, car à pleine charge la consommation pourra très facilement dépasser le cap des 1000 W, en particulier pour les modèles pourvus de processeurs Intel Xeon.

Le tout est disponible dès aujourd’hui, au prix de base – très raisonnable – de 5990 euros HT.

sgioctaneiii.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur