Ce rack est un SSD de 44 To !

CloudStockage

Conçu par la startup américaine Skyera, Skyhawk est un rack bourré de mémoire Flash et piloté par un nouvel OS spécifique, qui fonctionne comme un SSD.

Pour pousser le rack SSD Skyhawk dans ses retranchements et en tirer le maximum de performances, Skyera a développé sa propre stack, SEOS, une suite logicielle transformée en système d’exploitation.

Un OS pour un SSD géant

Comme c’est de plus en plus le cas dans les technologies qui équipent le datacenter, la richesse de l’offre d’un fabricant n’est plus seulement dans le matériel, mais de plus en plus dans le logiciel.

Skyera n’échappe pas à cette règle et vient de présenter SEOS, son système d’exploitation (OS) qui optimise son rack SSD via une stack logicielle intégrée qui réduit la communication et le workflow entre les contrôleurs, et permet ainsi de supprimer les API qui traditionnellement font la liaison entre les couches des systèmes de stockage.

Skyera SEOS

Une stack SEOS composée de trois couches

  • La couche de gestion du Solid-State vient seconder le contrôleur RAID-SE propriétaire pour piloter les performances de la compression et de la déduplication matérielles, le cryptage AES, les I/O ‘adaptives’ et les manipulation physiques du Flash.
  • La couche de gestion du stockage simplifie l’administration de la QoS (Quality of Service) et de la maintenance sur les pools de stockage qui doivent aligner des SLA (Service Level Agreements) différents. Elle apporte le ‘thin provisioning’ pour réduit la gestion du file system côté hébergeur, et le redimensionnement dynamique des LUN.
Skyera SEOS gestion du stockage
Skyera SEOS gestion du stockage
  • La couche de gestion de la donnée est destinée à élever l’accessibilité et la sécurité des informations critiques.
Skyera SEOS gestion de la donnée
Skyera SEOS gestion de la donnée

Aucun prix n’a été publié, mais Skyera annonce un coût de Skyhawk inférieur à 3 dollars le gigaoctet avant compression et dedup.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT