Sony taille dans le vif

Cloud

Le géant japonais prévoirait de supprimer 15 à 20.000 emplois dans le monde, soit 10% de ses effectifs

Quelques mois après avoir annoncé une perte record d’un milliard de dollars, Sony aurait décidé de prendre les grands moyens pour rétablir sa situation financière. Selon la presse japonaise, le géant de l’électronique serait sur le point de lancer un important plan de restructuration comportant la fermeture d’usines au Japon et la suppression de milliers d’emplois.

Le Nihon Keizai Shimbun écrit en ce début de semaine que le groupe projette de supprimer de 15.000 à 20.000 emplois à travers le monde, d’ici à mars 2006, sur un effectif total de 160.000 personnes. La réorganisation, qui devrait être annoncée le 28 octobre au cours d’une réunion d’information sur la stratégie du groupe, devrait concerner le matériel électronique, sa principale activité, durement affectée par le niveau de ses coûts et le gonflement de ses stocks. Sony va mettre notamment fin à sa production de tubes cathodiques pour téléviseurs au Japon d’ici la fin de la prochaine année calendaire, en raison du développement rapide des écrans plats, notamment à cristaux liquides. Dans un communiqué, Sony s’est contenté d’affirmer que l’information du quotidien nippon relevait de la spéculation, sans le moindre commentaire sur d’éventuelles mesures de restructuration. Les résultats du géant japonais sont grevés depuis quelques mois par un ralentissement de la demande sur ses produits d’électronique, ses téléviseurs à tube cathodique principalement, alors qu’auparavant le groupe avait dominé le marché pendant des années avec ses célèbres téléviseurs Trinitron.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur