Les SSII boostées par l’OPA à 2 milliards de CGI sur Logica

RégulationsSSII
Les SSII boostées par l'OPA à 2 Milliards de CGI sur Logica

Le projet d’acquisition de Logica par CGI, chiffré à 2,1 milliards d’euros, a été bien accueilli. Les cours en Bourse d’Atos, de Capgemini et d’autres SSII sont nettement à la hausse.

L’acquisition de Logica par un plus petit que lui, le Canadien CGI, évoquée le 31 mai dernier, redonne du baume au cœur aux professionnels de la Bourse, du moins sur le créneau des sociétés de service.

L’OPA sur la SSII anglo-néerlandaise est engagée pour une offre à 105 pence par action ce qui signifiait, le jour de l’annonce, un bonus très attrayant de 60 % et une estimation de rachat à hauteur de 2,1 milliards d’euros. Mais déjà l’action, en quelques jours, a bondi à 110 pence à Londres et 1,35 euro à Amsterdam.

Ni Atos, ni Capgemini ne sont pas donnés comme challengers possibles pour surenchérir dans cette OPA. Il a été question, un moment, d’une intervention possible des leaders indiens -dont Wipro – mais rien !

De bons retours

L’initiative lancée par CGI est bien perçue. À commencer par la direction de Logica, consciente d’être lâchée par son actionnaire principal, un fonds institutionnel. Unanimement, le conseil d’administration a recommandé aux actionnaires d’honorer l’offre, comme le constatait un article d’ITespresso.fr, qui citait les commentaires du cabinet de conseil PAC (Pierre Audouin Consultants), étonné que ce soit CGI l’acquéreur. Or, il se confirme que CGI doit bénéficier d’un investissement de 1 milliard de dollars provenant de la Caisse des Dépôts du Canada. Les investisseurs institutionnels de Logica, comme Artemis et Schroder, ont également répondu positivement, constate le Cercle Finance à Paris.

Pour Tom Reuner, analyste d’Ovum, « le scope géographique et les portefeuilles sont complémentaires […]. La nouvelle organisation aura le potentiel de devenir un leader mondial » (au 10 ou 11e rang ?).

Pour le cabinet IDC, l’atout c’est « la création d’un leader mondial dans les services IT, avec une présence significative en Amérique, en Europe et en Asie ». Mais le cabinet d’analystes met en doute l’argument de la « masse critique » avancé par Michael Roach, CEO de CGI. On est loin de pouvoir parler d’un défi face à HP, IBM ou Accenture.

L’acquisition de Logica par CGI devrait être bouclée d’ici à fin septembre 2012. Le nouveau chiffre d’affaires annuel consolidé devrait dépasser les 10 milliards de dollars.

Impact positif sur les autres SSII

Cette poussée du cours de l’action de Logica a directement bénéficié à l’ensemble du secteur des sociétés de services IT. La hausse des cours intervenue fin de semaine se maintient. Atos a gagné près de 3 %, approchant les 45 euros. Capgemini, progressant de près de 2 %, dépasse les 27 euros et Steria, gagnant 1,5 %, frise les 13 euros.

Il est vrai que les acquisitions – traduisant une nouvelle consolidation du secteur – sont fréquentes ces derniers mois. Atos est en train de digérer SIS, tandis que Capgemini a d’autres préoccupations immédiates.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur