Steria a reculé de 10% en chiffre d’affaires

Cloud

Par rapport à 2002, pas de surprise: la crise est passée par là. Une consolation: la rentabilité est meilleure que l’an passé

La société de services informatiques continue de subir les conséquences de sa réorganisation et de son expansion (absorption d’Integris en Europe, racheté à Bull).

Son chiffre d’affaires s’est tassé à 479 millions d’euros soit -3% par rapport à 2002. A périmètre constant, le recul a atteint -10%. Sur le premier semestre, les emplois ont baissé de 10%, à 8.100 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur