Sun avertit d'un passage dans le rouge plus sévère que prévu

Cloud

Le constructeur prévoit une perte trimestrielle pouvant se situer autour de 200 millions de dollars

Premiers effets de la récession, notamment dans le secteur banque /bourse où le champion de Solaris est très présent?

Il est un peu tôt pour le dire. Mais, après l’avertissement du géant allemand SAP la semaine, passée, celui de Sun Microsystems a refroidi toute la communauté ‘high tech’, même si ce constructeur, sorte d’outsider face aux géants Dell, HP, IBM…, est parfois à contre-courant.

Le fait est que les pertes trimestrielles pré-annoncées, ou ‘warning’ pour la cotation en Bourse, seraient supérieures aux attentes. Elles seraient situées entre 180 et 265 millions de dollars.

Pour la direction de Sun, cela ne fait aucun doute: ce sont les premiers effets de la crise économique et financière qui se font ressentir.

Sun et ses clients subissent l’impact du ralentissement économique“, a déclaré Jonathan Schwartz, dg.

Conséquence, l’action Sun a reculé de -8% ce lundi 20 octobre . Et elle a déprimé toutes les autres cotations du secteur IT.

L’horizon s’obscurcit d’autant que Sun annonce devoir provisionner (montant non encore communiqué) une dépréciation d’actifs liée au rachat en 2005 de StorageTech payé au prix fort de 4,1 milliards de dollars…

D’autres filiales, provenenant ou non d’acquisitions, seraient également concernées par une dépréciation d’actifs.

Pour l’heure, Sun anticipe un chiffre d’affaires situé dans une fourchette de 2,95 à 3,05 milliards de dollars, contre 3,1 à 3,2 attendus (et contre 3,22 miliards l’an passé, même trimestre, clos au 28 septembre).

En outre, la firme de Santa Clara confirme une provision de 60 millions de dollars pour restructuration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur